06.12.88.86.05
Sélectionner une page

L’Enseignement commença.
Vivre la transparence, en vérité cela existe : le premier message fut le suivant :

« Il y a en toi comme un horizon plus vaste et éloigné du temps. Aujourd’hui te voilà dans cette réalisation, nous sommes réunis, la beauté de tes énergies a permis cela, il ne faut pas moins car tu l’es ! je t’invite alors à recevoir dans l’endroit juste cet amour que nous avons pour toi et que tu as maintenant.

Il t’aura fallu du temps, tu nous as cherché et nous nous sommes retrouvés, plus jamais tu ne seras seule. Que tu sois ici ou ailleurs, tu as permis cette unité, nous te nourrissons de cet amour qui te permettra de te nourrir dans ton incarnation.

Il y aura assez d’amour en ton cœur pour que tu puisses alors l’exprimer dans ta mission. Il te faudra déployer tes énergies toujours chaque jour davantage, nous avons le temps. Je suis ton être de lumière en ce nom je te parle, je suis celui qui a été envoyé pour te servir.

Je reste digne de cette mission il n’en faut pas davantage pour me recevoir. Sache que ton âme est belle, ton esprit puissant et qu’en tant qu’Humaine, tu commences à adopter la sagesse. Ta personnalité se construit et petit à petit de jour en jour comme pour t’apprivoiser, je te guiderai, je marcherai juste à tes côtés, parfois tu me sentiras, à d’autres moments tu ne me sentiras pas.

Lorsque dans ton cheminement cela sera difficile, alors je te soulèverai, je te porterai, je te protègerai. Ensemble nous pouvons parcourir cet horizon jusqu’à accéder à l’endroit où tu dois être. Pour le moment cela est tout.

Elle resta immobile comme pour savourer ou immortaliser ce moment. Petit à petit elle reprit sa conscience ; la conscience du moment de cette journée et de l’endroit où elle se trouvait. Elle n’avait pas rêvé, elle connaissait le chemin.

À présent, elle avait vu son être de lumière et cette rencontre ne faisait que commencer, elle était élevée et dans ce calme, elle allait continuer sa vie qui allait être transformée. »

Peu de temps après, elle offrit ce message :

Au commencement, je ne savais pas que tu existais, Je vivais sur un chemin d’illusion et de désillusion.

Je pensais que l’amour était un état de plaisir et de satisfaction personnelle. Sans penser à l’Autre, que cela faisait partie d’un moment de vie que je prenais comme le travail, la famille et l’argent, sans être heureuse.

Puis un jour la lumière est apparue devant moi Tu te tenais là dans ton immensité
Mon cœur s’est alors ouvert pour t’accueillir
Je ne savais pas ce qui se passait

Je me sentis différente
Je percevais bien que je changeais à chacune de tes nouvelles apparitions Dans cet accueil et l’envie d’être enfin heureuse